70319 Promenade avec vues : 1 La rencontre

Publié le par Pasfrévin

70319 Promenade avec vues : 1 La rencontre

(Posée le 23/05/2010)

Localisation : France 26 Drôme, Grignan
Description : boite pellicule photo

Avant propos :
Grignan est devenue une solitude peuplée ! Que de cris, de babillages, de voix haut perchées dans les portables, je voudrais aller me promener, revoir la campagne que ma mère aimait tant. Il me faudrait quelqu’un à qui emboîter le pas, qui m’accepte telle que je suis à présent, pauvre fantôme hantant ce beau château. Allons dormir, le jour porte conseil !
Qui sont ces gens qui s’arrêtent plus de dix secondes devant mon portrait de plus belle fille de France ? Ils sont sympathiques, joueurs mais pas trop bruyants, leurs conversations sont douces à mes pauvres oreilles fatiguées. Je vais…
Ils ont accepté à la fois de m’emmener et de me suivre. Enfin un peu d’air frais : deux heures de tranquillité !*

L'énigme :
Nous quittons donc le château, passons devant l’entrée de l’église qu’ils ont déjà visitée, les orgues et notre balcon, puis sous le porche et à quelques pas la descente vers l’escalier Neuf aux marches tellement usées. La vue sur les jardins n’a pas beaucoup changé. (Surtout ne prenez pas cet escalier sans charme construit depuis peu qui défigure la jolie petite place un peu plus loin.)
On descend donc cet escalier ancien par la gauche et après si longtemps je retrouve un billet coquin de ma mère près de la gouttière entre menthe et ruines de Rome.
Prévoir de l'eau en été et un bon coupe-vent les jours de mistral...

* - le portrait de madame de Grignan attribué à Mignard qui se trouve au musée Carnavalet à Paris a été placé au château pour les besoins de cette histoire.
- Paris est une solitude peuplée ; une ville de province est un désert sans solitude. François Mauriac

Publié dans Mes cistes

Commenter cet article